Messages

Soirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Soirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Read more at https://www.ballemollematane.ca/fr/publication/nouvelle/un_classement_qui_se_resserre_et_deux_victoires_en_fin_de_match_par_un_point_dans_la_division_feminine_mcdonSoirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Soirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Read more at https://www.ballemollematane.ca/fr/publication/nouvelle/un_classement_qui_se_resserre_et_deux_victoires_en_fin_de_match_par_un_point_dans_la_division_feminine_mcdonSoirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Soirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Read more at https://www.ballemollematane.ca/fr/publication/nouvelle/un_classement_qui_se_resserre_et_deux_victoires_en_fin_de_match_par_un_point_dans_la_division_feminine_mcdonSoirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Soirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Read more at https://www.ballemollematane.ca/fr/publication/nouvelle/un_classement_qui_se_resserre_et_deux_victoires_en_fin_de_match_par_un_point_dans_la_division_feminine_mcdonSoirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Soirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Read more at https://www.ballemollematane.ca/fr/publication/nouvelle/un_classement_qui_se_resserre_et_deux_victoires_en_fin_de_match_par_un_point_dans_la_division_feminine_mcdonSoirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Soirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Read more at https://www.ballemollematane.ca/fr/publication/nouvelle/un_classement_qui_se_resserre_et_deux_victoires_en_fin_de_match_par_un_point_dans_la_division_feminine_mcdonSoirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Soirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Read more at https://www.ballemollematane.ca/fr/publication/nouvelle/un_classement_qui_se_resserre_et_deux_victoires_en_fin_de_match_par_un_point_dans_la_division_feminine_mcdonSoirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Soirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Read more at https://www.ballemollematane.ca/fr/publication/nouvelle/un_classement_qui_se_resserre_et_deux_victoires_en_fin_de_match_par_un_point_dans_la_division_feminine_mcdonSoirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Soirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Read more at https://www.ballemollematane.ca/fr/publication/nouvelle/un_classement_qui_se_resserre_et_deux_victoires_en_fin_de_match_par_un_point_dans_la_division_feminine_mcdonSoirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Soirée incertaine hier au terrain de balle rue du Rempart mais les deux matchs de la division féminine McDonald’s ont été présentés dans la ligue de balle molle Coors Light/Dépanneur du Lac de Matane. Ainsi, dans le premier match, un simple de Florence Bergeron en fin de match a donné une victoire de 8-7 du Garage autoplace Denis Réparations sur le Toitures Amh Ouellet. Catherine Fournier a 3 simples et autant de points produits chez les gagnantes et Crystal Fournier a produit aussi 3 points chez les Toitures. Dans le second match scénario similaire , alors que le Resto-Bar L’imprévu du Quality Inn et Suites a inscrit un point en fin de match pour l’emporter 7-6 sur le Crb. Marie-France Sirois a 2 points produits et 2 buts volés tandis que Anick Fortin a frappé un circuit pour le Construction René Bouchard. Read more at https://www.ballemollematane.ca/fr/publication/nouvelle/un_classement_qui_se_resserre_et_deux_victoires_en_fin_de_match_par_un_point_dans_la_division_feminine_mcdon

 

Règlements

 

RÈGLEMENTS DIVISION PARTICIPATION MIXTE DE LA LIGUE DE BALLE MOLLE COORS LIGHT/DÉPANNEUR DU LAC DE MATANE

 

1-      Le comité de direction se dégage de toutes responsabilités, advenant toutes blessures infligées à un joueur ou à toute personne se trouvant sur ou hors terrain.

 

2-      Les bagarres sont formellement interdites. Tout joueur qui est impliqué dans une bagarre sera expulsé de la partie et du reste de la saison.

 

3-      Tout joueur cherchant la chicane ou sème la zizanie, sera expulsé de la partie. Si le même joueur récidive au cours de la saison, il sera expulsé du reste de la saison.

 

4-      Les arbitres sont les seuls juges de la partie. Celui ou celle qui critiquera une décision de l’arbitre se fera expulsé de la partie. Si le même joueur recommence lors d’une autre partie : expulsion pour le reste de la saison.

 

5-      Un joueur en état d’ébriété est suspendu pour la partie.

 

6-      Un maximum de 4 points par manche est accepté, sauf pour la 6e manche qui est ouverte.

 

7-      Un minimum de 2 femmes est obligatoire par équipe.

 

8-      Une partie comprend 6 manches. Si les 2 équipes ont complétés 5 manches et doivent arrêter la partie , le match sera considéré comme complet.

 

9-      Le jeu est ouvert aux erreurs tant que le lanceur n’a pas reçu la balle à son monticule. Par contre, le joueur ne devra pas arrêter sa course.

 

10-   Lorsqu’un ballon ou même une chandelle intérieure est frappée, tous les coureurs sur les sentiers courent.  Si la balle est attrapée, le frappeur est retiré et le jeu est mort. Tous les joueurs sur les sentiers retournent automatiquement à leur but d’origine

 

11-    Un coureur sur les sentiers n’a pas le droit de quitter son but, sinon il est automatiquement retiré. Le coureur peut quitter son but lorsque la balle est frappée.

 

12-   Les joueurs doivent remettre en bon état leur chandail en fin de saison. Si il y a bris majeur ou perte, le joueur devra débourser 55$ à la ligue.

 

13-   Le capitaine doit avertir l’arbitre que le prochain frappeur sera remplacé sur les buts avant que celui-ci ne se présente au bâton et cela seulement en cas de blessures.

 

14-   On peut remplacer un(e) joueur(euse) blessé(e) par le dernier retrait disponible à frapper. Si la blessure survient à la 1ere manche. C’est le dernier joueur du rôle des frappeurs qui remplacera le joueur ou la joueuse blessée. Également un joueur ou joueuse en offensive peut se faire remplacer par un coureur(euse) qu’une seule fois pendant un match, sinon il ou elle devra se faire remplacer.

 

15-   Un joueur n’a pas le droit de nuire à la concentration de l’équipe adverse.

 

16-   Un coureur qui est sauf au premier but et qui revient à l’intérieur du terrain n’est pas retiré si ce dernier ne démontre aucun désir à se rendre au 2e but.

 

17-   Il est interdit d’évoluer dans la division compétition comme joueur régulier. Le joueur fautif sera exclu de la division participation de façon automatique et ce sans remboursement.

 

18-   Les enfants ne sont pas admis sur le terrain pendant la partie.

 

19-   Les coups retenus sont interdits.

 

20-   En plus des règlements que la direction a établi, les règlements de Softball Québec sont en vigueur.

 

21-   Si un frappeur frappe 4 fausses balles(de l’autre côté de la clôture) ce dernier deviens alors retiré. Le filet protecteur ne fait pas partie de la clôture.

 

22-   Le marbre appartient à l’équipe en défensive. Le coureur se présentant au marbre doit franchir une ligne avant que la balle entre dans la gant du receveur pour être sauf. En aucun temps le coureur ne peut toucher au marbre pour éviter les contacts sinon il est retiré automatiquement.

 

23-   Le port du casque protecteur est obligatoire pour le frappeur et les coureurs sur les buts. Une prise est apposée après le premier lancer. Le port du casque de lanceur est à la discrétion du joueur concerné.

 

24-    Quand une fille est au bâton, les joueurs en défensive ne doivent plus être devant les coussins.

 

25-   Un changement en défensive n’est permis que s’il est effectué en début de manche et pour la manche au complet à l’exception du maraudeur, du lanceur et en cas de blessures.

 

26-   Le but sur balle intentionnel dans la division mixte n’existe pas. Donc, lorsqu’un but sur balle est accordé à un frappeur au jugement de l’officiel au marbre , le frappeur se retrouve automatiquement au 2e but et en faisant avancer les coureurs de 2 buts àa la demande du capitaine adsverse.

 

27-   Un joueur régulier de la ligue a droit de remplacer dans une autre équipe que la sienne à 2 reprises et les réservistes peuvent remplacer à un maximum d'une reprises par équipe.

28-les crampons en métal seront interdits depuis le  8 juin 

29-t Tout lanceur ne pourra lancer sur le côté de la plaque selon la règlementation de Softball Québec

30-Les échanges sont maintenant permis tout échange devra être approuvé par la ligue et doit aussi combler les besoins des équipes impliquées

RÉGLEMENTS OFFICIELS

DIVISION FÉMININE 2018

 

  1. Le comité de direction se dégage de toute responsabilité, advenant toute blessure infligée à une joueuse ou à toute personne se trouvant sur ou hors du terrain.

 

  1. Les règlements maisons établis par la ligue ont préséance sur tout autre règlement, y compris ceux de Softball Québec.  Dans le cas de règlements non mentionnés dans la liste ci-présente, ce sont les règlements de Softball Québec qui s’appliqueront.

 

  1. Tout protêt sera automatiquement rejeté par le comité de direction de la ligue.

 

  1. Les bagarres sont formellement interdites.  Toute joueuse qui est impliquée dans une bagarre sera expulsée du reste de la saison (infraction grave). L’instigatrice (avec preuve suffisante) sera quant à elle exclue à vie de la ligue. Les dossiers seront référés au comité de discipline de la ligue.

 

  1. Toute joueuse qui lance un bâton en guise de frustration sera automatiquement expulsée par l’arbitre et sera suspendu selon les règles déjà en place à l’interne (voir règlement #32). De plus, toute joueuse qui lance son casque ou tout autre objet pourrait être suspendue sans avoir été expulsée ou avertie par un officiel; le comité de discipline de la ligue agira et avertira les joueuses concernées en temps et lieu.

 

  1. Toute joueuse qui est expulsée d’un match écope d’une suspension automatique minimale d’un match lors d’une première offense.  Lors d’une deuxième offense, elle écope d’une suspension automatique minimale de 3 rencontres.  La troisième offense entraine une suspension automatique pour le reste de la saison.

 

  1. Il est formellement interdit de consommer de l’alcool ou des drogues sur le terrain et sur le      banc des joueurs.  De plus, il est formellement interdit de fumer la cigarette, autant sur le terrain que dans les cabanes, en vertu des lois provinciales. Les officiels auront le droit, la responsabilité et l’obligation d’interdire le terrain à tout joueur qui se présente en état d’ébriété ou dans un état second.

 

  1. La ligue recommande l’utilisation de crampons de plastique, mais les crampons de métal sont tolérés. Par contre, toute joueuse portant des crampons de métal et qui chargera une autre joueuse ou blessera une joueuse de façon intentionnelle ou non, aura une suspension automatique et pourrait être bannie de la ligue.

 

  1. Le port du casque pour les frappeuses est obligatoire au bâton.  Le port du masque pour les lanceuses est obligatoire.

 

  1. Les rencontres sont d’une durée de 6 manches pour les rencontres interligues (vu que des programmes doubles sont disputés), avec un maximum de 4 points par manche, sauf pour la 6e manche qui est ouverte.  Lors de la manche ouverte, l’équipe visiteuse, si elle tire de l’arrière, peut égaliser la marque, puis ajouter un total de 7 points supplémentaires.  Si la marque est égale ou si l’équipe visiteuse mène, elle peut marquer un maximum de 7 points.  Dans les deux cas, si l’équipe visiteuse marque le maximum possible de points, l’équipe locale ne pourra qu’égaliser la marque à son tour au bâton.

 

  1. La lanceuse a droit à un maximum de 8 lancers de réchauffement à sa première présence au monticule.  Par la suite, le maximum permis est de 3 lancers de réchauffement.

 

  1. Seuls les responsables d’équipe (ou une joueuse désignée en remplacement d’une responsable) avant le match peuvent discuter avec l’arbitre pour demander des explications suite à une décision.  L’objectif est d’éviter les pertes de temps. Pour tout autre raison, la capitaine ou co-capitaine, doit attendre entre deux demi-manches pour s’adresser aux officiels.

 

  1. Il est strictement interdit pour toute joueuse d’arrêter le déroulement d’une rencontre autrement que pour argumenter une décision de l’officiel (tout en respectant le règlement #12). Aucune argumentation entre 2 joueuses qui ne sont pas capitaine ou co-capitaine ne sera tolérée.

 

  1. Lorsqu’il y a 10 joueuses et plus pour une équipe, seulement 10 peuvent se présenter sur le terrain en défensive et il doit y avoir une joueuse différente (ou des joueuses différentes) à chaque manche pour rester sur le banc (à moins d’entente entre les capitaines, comme dans le cas d’une blessure par exemple). De plus, toutes les joueuses inscrites à l’alignement doivent se présenter au bâton.

 

  1. Lorsqu’une équipe se présente avec 9 joueuses ou moins, elle peut faire appel à un ou des joueuse(s) réserviste(s) pour monter son alignement jusqu’à 10 joueuses (saison et séries).

 

  1. Les joueuses réservistes peuvent lancer durant la saison régulière seulement.  En séries, seules les joueuses régulières ont le droit de lancer.

 

  1. Lorsqu’une équipe évolue avec 9 joueuses et que l’une de ses joueuses est expulsée, la formation doit terminer la rencontre avec huit joueuses. Pour une joueuse blessée, on peut compléter jusqu’à un maximum de 9 joueuses pendant toute la saison, si l’utilisation respecte les règles. Si une joueuse se blesse, elle peut être remplacée par une réserviste sans passer par une inscription sur un alignement.

 

  1. Lorsqu’une joueuse est expulsée d’une rencontre, un retrait automatique est appliqué pendant tout le reste du match lorsque vient son tour au bâton.  Si elle se fait expulser au milieu de sa présence au bâton, elle sera automatiquement retirée.

 

  1. Une équipe évoluant à moins de 9 joueuses au début d’un match a le choix de jouer avec des effectifs réduits, ou d’utiliser une joueuse réserviste (la ligue encourage fortement l’utilisation des réservistes par les responsables d’équipes).  Cette dernière doit obligatoirement demeurer dans la formation pour le reste de la rencontre.

 

 

  1. Il n’y a pas de retrait automatique qui s’applique en ca de blessure à une joueuse.

 

  1. Les réservistes ont droit de disputer un maximum de 4 matchs par équipe.

 

 

  1. Il n’y a aucune restriction au niveau des bâtons.  Chaque équipe peut apporter ses propres bâtons, en plus d’utiliser ceux fournis par la ligue.  Si une équipe fournit un ou des bâtons, l’équipe adverse a également le droit de les utiliser.  Les bâtons doivent être mis à la disposition des deux équipes avant la rencontre, sinon ils ne pourront pas être utilisés.

 

  1. Une coureuse sur les buts ne peut quitter son but tant que la balle n’a pas franchi le marbre.  Les vols de buts sont permis.  Les jeux se font au marbre pour marquer un point, mais aucun contact n’est autorisé entre la receveuse et la coureuse; cette dernière sera retirée s’il y a contact au marbre.

 

  1. Si le lancer touche le sol lors d’une troisième prise, la frappeuse est retirée et ne peut pas tenter de se rendre au premier but.  Toutefois, les autres coureuses sur les sentiers peuvent quand même courir une fois que la balle a franchi le marbre.

 

  1. Après un attrapé, le jeu n’est pas mort, donc s’il y a des coureuses sur les sentiers, il peut y avoir des jeux supplémentaires après l’attrapé (buts supplémentaires, points, retraits, etc.).

 

  1. Si un lancer de la lanceuse se retrouve derrière l’arrêt-balle, les coureuses sur les sentiers avanceront automatiquement d’un coussin.  Toutefois, le marbre n’est pas accordé si la coureuse se trouve au 3e but.

 

  1. Si un relais sort des limites du terrain (y compris derrière l’arrêt-balle), un coussin supplémentaire est accordé à chaque coureuse sur les buts.  Si le relais provient du champ, deux coussins sont alors accordés.

 

  1. L’abri des joueuses est en territoire des balles fausses (incluant rampe et escaliers). Aussitôt qu’une joueuse en défensive touche à l’abri en captant une balle, celle-ci devient fausse.

 

  1. Si les deux équipes ont complété 4 manches et doivent arrêter la partie (3 manches et demi si l’équipe locale mène), le match sera considéré comme étant officiel et final.

 

  1. L’âge minimum des joueuses régulières et réservistes de la ligue doit être de 16 ans selon les règlements de Softball Québec.  L’autorisation écrite des parents est requise pour toute joueuse de moins de 18 ans.

 

  1. Une équipe ayant remportée un match avec une réserviste illégale perd automatique par défaut au compte de 5 à 0.

 

  1. L’organisation de la ligue demande à tous de prendre soin du matériel mis à leur disposition.  Si une joueuse brise une pièce d’équipement de façon volontaire, elle devra en payer les frais.

 

  1. Les matchs à reprendre seront joués à partir du calendrier de la ligue sous les parties à reprendre, à moins d’avis contraire de la direction.

 

  1. Une joueuse blessée durant la partie en offensive peut se faire remplacer une seule fois pendant la partie par un coureur de courtoisie.  Si elle est remplacée une deuxième fois lors de la partie, elle devra quitter la rencontre.

 

  1. La direction peut soit amender, soit ajouter des règlements.  Elle peut également faire des modifications à la structure des équipes afin d’assurer un équilibre compétitif entre les formations durant la saison.

 

RÉGLEMENTS OFFICIELS
DIVISION COMPÉTITION 2019

1. Le comité de direction se dégage de toutes responsabilités, advenant toutes blessures infligées à un joueur ou à toute personne se trouvant sur ou hors du terrain.

2. Seuls les règlements maison établis par la ligue ont préséance sur tout autre règlement, y compris ceux de Softball Québec. Dans le cas de règlements non mentionnés dans la liste ci-présente, ce sont les règlements de Softball Québec qui s’appliqueront.

3. Tout protêt sera automatiquement rejeté par le comité de direction de la ligue.

4. Les bagarres sont formellement interdites. Tout joueur qui est impliqué dans une bagarre sera expulsé pour le reste de la saison (infraction grave). L’instigateur (avec preuve suffisante) sera quant à lui exclu à vie de la ligue. Les dossiers seront référés au comité de discipline de la ligue.

5. Tout joueur qui lance un bâton en guise de frustration sera automatiquement expulsé par l’arbitre et sera suspendu selon les règles déjà en place à l’interne (voir règlement #6). De plus, tout joueur qui lance son casque ou tout autre objet pourrait être suspendu sans avoir été expulsé ou averti par un officiel; le comité de discipline de la ligue agira et avertira les joueurs concernés en temps et lieu.

6. Un joueur expulsé d’une rencontre entraîne une suspension automatique minimale d’une rencontre pour une première offense. Une deuxième offense lors de la même saison entraîne une suspension automatique minimale de 3 rencontres. Une troisième offense entraîne automatique l’expulsion du joueur pour le reste de la saison.

7. Il est formellement interdit de consommer de l’alcool ou des drogues sur le terrain et sur le banc des joueurs. De plus, il est formellement interdit de fumer la cigarette sur le terrain ou dans la cabane des joueurs, en vertu des réglements provinciaux. Les officiels, la direction et les responsables d’équipes auront le droit, la responsabilité et l’obligation d’interdire le terrain à tout joueur qui se présente en état d’ébriété ou dans un état second.

8. Le lanceur a droit à un maximum de 8 lancers de réchauffement à sa première présence au monticule. Par la suite, le maximum permis est de 3 lancers de réchauffement.

9. Seuls les responsables d’équipe, les co-capitaines, ou un joueur désigné sur l’alignement avant le match peuvent discuter avec l’arbitre pour demander des explications suite à une décision. L’objectif est d’éviter les pertes de temps. Pour toute autre raison, le capitaine ou co-capitaine doit attendre entre deux demi-manches pour s’adresser aux officiels.

10. Il est strictement interdit pour tout joueur de stopper le déroulement d’une rencontre autrement que pour argumenter une décision de l’officiel (tout en respectant le règlement #9). Aucune argumentation entre 2 joueurs qui ne sont pas capitaine ou co-capitaine ne sera tolérée.

11. Si un joueur ne peut se présenter à une partie, il doit aviser le responsable de son équipe afin de se faire remplacer (au moins une journée à l’avance si possible).

12. Lorsqu’il y a 10 joueurs pour une équipe, seulement 9 peuvent se présenter sur le terrain en défensive, et il doit y avoir un joueur différent à chaque manche pour rester sur le banc (à moins d’entente entre les capitaines, comme dans le cas d’une blessure par exemple). De plus, les 10 joueurs doivent se présenter au bâton.

13. Les joueurs réservistes peuvent évoluer à toutes les positions durant la saison régulière. En ce qui concerne les lanceurs réservistes, ceux-ci peuvent lancer en saison régulière un maximum de 2 manches par partie, et un maximum de 2 parties avec chaque équipe. Ce règlement vaut également pour tout joueur réserviste qui remplace à long terme un joueur régulier. En séries, les réservistes ne sont pas autorisés à lancer.

14. Lorsqu’une équipe se présente avec 9 joueurs ou moins, elle peut faire appel à un ou des joueur(s) réserviste(s). Les joueurs réservistes peuvent évoluer pendant 4 parties avec chacune des équipes en saison régulière. Un joueur réserviste peut jouer une partie sans avoir été inscrit à l’avance; le capitaine qui a utilisé ses services doit toutefois donner le nom et coordonnées du joueur réserviste aux autres capitaines dans les 24 heures qui suivent le match, pour utilisation future.

15. En séries, les joueurs seront cotés selon leur force par l’organisation de la ligue et ses capitaines; ces joueurs pourront seulement remplacer un joueur régulier de force égale ou supérieure. Un joueur coté A pourra seulement remplacer les capitaines ou un joueur régulier classé dans les 3 premières rondes, un joueur coté B pourra seulement remplacer les capitaines ou un joueur régulier classé dans les 6 premières rondes, tandis qu’un joueur coté C pourra remplacer n’importe quel joueur. Aucune restriction n’est imposée pour le nombre de rencontres en séries, tant que la cotation est respectée. Un joueur réserviste doit s’être inscrit d’ici le 31 juillet au plus tard pour être éligible à jouer durant les séries.

16. Si un joueur régulier doit être remplacé à long terme par un joueur réserviste, ce dernier doit se retrouver à la même force attitrée en début de saison ou de force inférieure (voir grille de repêchage et la quotation des réservistes). Durant un remplacement à long terme, le joueur réserviste n’est plus disponible pour les autres équipes. Lorsque le joueur régulier est prêt à réintégrer l’alignement de son équipe, le joueur réserviste qui le remplace lui redonne sa place et redevient disponible sur la liste des réservistes.

17. Les équipes ont le choix d’évoluer à 9 ou à 10 joueurs pour la balance de la saison.

18. La date limite pour faire des échanges est le 30 juin.

19. Lorsqu’une équipe évolue avec 9 joueurs et que l’un de ses joueurs est expulsé, la formation doit terminer la rencontre avec huit joueurs. Pour un joueur blessé, on peut compléter jusqu’à un maximum de 9 pendant toute la saison, si l’utilisation respecte les règles. Si un joueur se blesse, il peut-être remplacer par un réserviste sans passer par une inscription sur un alignement.

20. Lorsqu’un joueur est expulsé d’une rencontre, un retrait automatique est appliqué pendant tout le reste du match lorsque vient son tour au bâton. S’il se fait expulser au milieu de sa présence au bâton, il sera automatiquement retiré.

21. Une équipe évoluant à moins de 9 joueurs au début d’un match a le choix de jouer avec des effectifs réduits, ou d’utiliser un joueur réserviste (la ligue encourage fortement l’utilisation des réservistes par les responsables d’équipes). Ce dernier doit obligatoirement demeurer dans la formation pour le reste de la rencontre.

22. La date limite de paiement des joueurs est le 2 juin. Après cette date, le joueur ne pourra jouer tant et aussi longtemps que son inscription ne sera pas payée. Le coût d’inscription des joueurs réguliers est de 120$.

23. Un coureur sur les buts ne peut quitter son but tant que la balle n’est pas sortie de la main du lanceur. Les vols de buts sont permis.

24. Si un lancer du lanceur se retrouve derrière l’arrêt-balle, les coureurs sur les sentiers avanceront automatiquement d’un coussin. Toutefois, le marbre n’est pas accordé si le coureur se trouve au 3e but. La zone derrière l’arrêt-balle (au Stade Fournier) est considéré comme étant en territoire des balles fausses; toute balle attrapée dans cette zone ou avec un pied dans cette zone est considérée comme étant une fausse balle.

25. Un maximum de 4 points par manche est accepté, sauf pour la 7e manche qui est ouverte. Les manches supplémentaires sont ouvertes.

26. Si les deux équipes ont complété 5 manches (4 manches et demi dans le cas où l’équipe locale mène) et doivent arrêter la partie, le match sera considéré officiel et final.

27. Il n’y a aucun nombre minimal de matchs à disputer pour un joueur régulier afin d’être éligible à participer aux séries. La seule obligation est d’avoir payé son inscription avant la date limite.

28. L’âge minimum des joueurs réguliers et réservistes de la ligue doit être de 16 ans selon les règlements de Softball Québec. Une autorisation écrite des parents est requise pour les joueurs de moins de 18 ans.

29. S’il y a égalité au classement entre 2 équipes, c’est la fiche entre ces 2 équipes qui tranchera. Par contre, s’il y a égalité entre plus de 2 équipes et que la fiche entre ces équipes ne permet pas de trancher, ce sera donc le différentiel au total de la saison qui décidera (Points pour – points contre).

30. Une équipe ayant remportée un match avec un réserviste illégal perd automatique par défaut au compte de 7 à 0.

31. À la fin de la dernière rencontre, les deux équipes s’occuperont de ranger l’équipement et les buts, en plus d’aider à la fermeture du stade et de fermer les lumières au plus tard 15 minutes après la fin de la dernière rencontre.

32. L’organisation de la ligue demande à tous de prendre soin du matériel mis à leur disposition. Si un joueur brise une pièce d’équipement de façon volontaire, il devra en payer les frais.

33. Les matchs à reprendre seront fixés le plus rapidement possible par la direction de la ligue.
.
34. La direction peut soit amender, soit ajouter des règlements.

35. Un joueur blessé durant la partie en offensive peut se faire remplacer une seule fois pendant la partie par un coureur de courtoisie. Lors d’un deuxième remplacement, il doit quitter la rencontre.

36. La ligue recommande l’utilisation de crampons de plastique, mais les crampons de métal sont tolérés. Par contre, tout joueur portant des crampons de métal et qui chargera un autre joueur ou blessera un joueur de façon intentionnelle ou non, aura une suspension automatique et pourrait être banni de la ligue.

37. Les arbitres doivent se positionner sur le terrain à l’endroit déterminé par les capitaines, c’est-à-dire entre le 1er et le deuxième but lorsqu’il y a un coureur sur les sentiers. L’arbitre au marbre aura le mandat de prendre les décisions pour les jeux au 3e coussin et au marbre, tandis que l’arbitre sur les sentiers sera en charge des décisions au 1er et 2e coussin.

Partenaires

Location Sports Eric St-Louis
Quality Inn et Suites Matane
Garage Autoplace Denis Réparations
Poissonnerie Matanaise
Sea shack
Plaisir 105,3
Pharmacie Jean Coutu Matane
MacDonalds
Spordle
Super C
St-Hubert Express
Toitures Amh Ouellet
Caisse Desjardins de la Matanie
o95,3
Miralis
Armoires Idecor
Resto Bar Quality Inn et Suites Matane
Dépanneur du Lac
Discount Location voitures et Camions
CRB Construction
Pure Gaspésie
Flor Déco
Cantine Le Mini
Restaurant Café aux Délices
Sports Experts
Molson Coors
Matane Toyota
Impressions Verreault
Bouffard et Filles
MacDonalds

Suivez-nous

Social

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Dernières nouvelles

Classement

#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 Pure Gaspésie 11 9 2 18 0 0 111 70 41 0.818 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
2 Discount Location Autos Et Camions 10 7 2 15 0 0 115 91 24 0.750 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
3 St-Hubert Express 10 7 3 14 0 0 117 110 7 0.700 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
4 Location Sports Eric St-Louis 10 6 3 13 0 0 99 95 4 0.650 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
5 Pharmacie Jean Coutu 9 5 4 10 0 0 88 94 -6 0.556 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
6 Bouffard Et Filles 10 5 5 10 0 0 92 89 3 0.500 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
7 Sports Experts 10 3 7 6 0 0 100 100 0 0.300 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
8 Poissonnerie Matanaise 7 1 6 2 0 0 60 81 -21 0.143 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
9 Cantine Le Mini 7 1 6 2 0 0 50 82 -32 0.143 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
10 Armoires Idécor Miralis 8 1 7 2 0 0 71 91 -20 0.125 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 Pure Gaspésie 11 9 2 18 0 0 111 70 41 0.818 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
2 Discount Location Autos Et Camions 10 7 2 15 0 0 115 91 24 0.750 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
3 St-Hubert Express 10 7 3 14 0 0 117 110 7 0.700 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
4 Location Sports Eric St-Louis 10 6 3 13 0 0 99 95 4 0.650 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
5 Pharmacie Jean Coutu 9 5 4 10 0 0 88 94 -6 0.556 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
6 Bouffard Et Filles 10 5 5 10 0 0 92 89 3 0.500 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
7 Sports Experts 10 3 7 6 0 0 100 100 0 0.300 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
8 Poissonnerie Matanaise 7 1 6 2 0 0 60 81 -21 0.143 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
9 Cantine Le Mini 7 1 6 2 0 0 50 82 -32 0.143 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
10 Armoires Idécor Miralis 8 1 7 2 0 0 71 91 -20 0.125 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0

Partenaires

Armoires Idecor
Impressions Verreault
Toitures Amh Ouellet
Plaisir 105,3
St-Hubert Express
Sports Experts
Cantine le Mini
Super C
Dépanneur du Lac
Poissonnerie Matanaise
Flor Déco Matane
Molson Coors
Discount
Garage Autoplace Denis Réparations
Restaurant Café aux Délices
Caisse Desjardins de la Matanie
Sea Shack
Bouffard Et Filles
Matane Toyota
Quality Inn et Suites Matane
Spordle
Resto-Bar L'imprévu du Quality Inn et Suites
Locations Sports Éric St-Louis
 O 95,3
CRB Construction
MacDonalds
Pure Gaspésie
Pharmacie Jean Coutu